Time code

Publié le par Peyo



Réalisé par Mike Figgis
Avec Salma Hayek, Stellan Skarsgard, Jeanne Triplehorn, Holly Hunter...
Sortie dvd le 30 Avril 2002


Plus qu'un film, Time code est avant tout une expérience cinématographique intrigante et originale... En effet, ce n'est pas un film mais quatres qui vous sont proposés simultanément sur votre écran (cf scan ci-dessous). Evidemment, les quatres plans proposés ne sont pas indépendants les uns des autres, il peut y avoir intéraction, les personnages étant amenés à se rencontrer, se croiser... Quatre équipes sont donc disséminés sur quatre lieux différents, tournant chacune en continue pendant 1h33, sans coupes bien sûr. Les acteurs ne connaissent eux, qu'une simple trame scenaristique déterminé par le réalisateur, le reste n'étant qu'improvisation et occupation de l'espace pour faire vivre le film tout au long du temps requis. Ces différents faits caractérisent très bien l'exigence et la performance physique requise par ce film, surtout quand on sait que la version proposée est la vingt-troisième tentative... Donc par simple calcul et pour comprendre l'étendue du travail réalisé, on a 23 tentatives, 1h33 de plan séquence à chaque fois, soit 35h de tournage sans coupes pour les acteurs et les cadreurs, donc près de 140 heures si l'on additionnent les quatres écrans !
Evidemment, les premières minutes du film sont assez difficiles à suivre, on ne sait pas où donner de la tête, ni sur quelle scène se concentrer. Heureusement Mike Figgis, malin qu'il est, nous oriente discrètement vers les dialogues importants, ce qui évite une cacophonie ambiante qui aurait été évidemment préjudiciable à la lecture du film. Par ailleurs, les acteurs livrent une performance tout simplement bluffante puisqu' ils avancent à tâtons et n'ont bien sûr pas de combo pour corriger leurs erreurs... Time code se situe à mi-chemin entre le theâtre et la télé-réalité, de nouvelles perspectives de narration s'ouvrent, les acteurs sont seuls face à la caméra comme ils seraient seuls sur une scène, face à leur public. Sorte de voyeurisme intelligent, Time code s'apprecie surtout par la performance filmique qui se dégage de cette experience.


Peyonote : 6,5/10




Bonus Holly Hunter sur Peyomedia :


[ clic sur la vignette ]

> Ajoutez un commentaire >


Publié dans Pause dvd

Commenter cet article

Shinobipark 16/12/2005 07:07

Je devais aller le voir, mais j'ai laissé passé le temps et le film avait disparu de l'affiche... Maintenant, c'est mort car comme le dit Logan, je me vois mal le regarder sur ma télé !
Bisous.

Logan 15/12/2005 21:58

Entièrement d'accord avec toi : Timecode est moins un film qu'une véritable expérience. Expérience qu'il fallait d'ailleurs à tout prix découvrir au cinéma, car j'imagine mal suivre les 4 actions différentes sur un petit écran de télé...

Le concept est parfois creux, souvent intéressant, et en tout cas captivant de bout en bout et cela méritait d'être tenté.

:)