La maison des 1000 morts

Publié le par Peyo


Réalisé par Rob Zombie
Avec Sid Haig, Bill Mosseley, Sheri Moon, Karen Black...
Non diffusé dans les salles françaises
Sortie dvd le 12 Juillet 2006


Attention, ce film n'est pas commun et son auteur, Rob Zombie, ne l'est d'ailleurs pas plus. Designer de formation, il crée en 1985 le groupe White Zombie avec lequel il compose une musique hybride rock-punk-hardcore. Touche à tout, il décide donc de transposer son univers si particulier au cinéma avec La maison des 1000 morts, sorte d'ode au cinéma d'horreur des années soixante-dix, de Tobe Hooper à Dario Argento en passant par Lucio Fulci et Wes Craven... De ses influences, Rob Zombie signe un film étrange, plutôt gore mais aussi un peu foutraque !
De l'humour à l'horreur, du capitaine Spaulding au Docteur Satan... Quatre jeunes personnes vont se retrouver au mauvais endroit, au mauvais moment. Oui, il ne faut pas se moquer des culs-terreux, même pour faire un guide du routard des endroits les plus étranges de la cambrousse américaine. Il ne faut pas non plus faire confiance à une auto-stoppeuse au bord de la route et encore moins s'inviter dans une ferme isolée... Un peu naïf nos quatre touristes ? Oui mais Rob Zombie s'en contrefiche et nous aussi par la même occasion. Pas le temps de s'attacher à eux, ils sont comme quatre brebis lâchés dans la fosse aux lions... Bienvenue dans la maison des horreurs de Rod Zombie ! Burlesque, ironique, sanglant, malsain... Oui, mais foutraque ! Ca fourmille dans la tête à Zombie, les tableaux se succèdent mais la tension, elle, ne monte jamais vraiment. Le train fantôme de cette maison des 1000 morts manque de liant, d'homogénéité, de fluidité, même si Rob Zombie nous offre quelques fulgurances soulignant une certaine connaissance des codes du genre. Les acteurs, peu connus certes, ne se démarquent pas vraiment mais on est néanmoins agréablement surpris par la beauté et l'interprétation mi-angélique, mi-macabre de Baby Firefly alias Sheri Moon. Pour le reste, on peut regretter ces interludes en dv un peu too much et surtout une galerie de monstres qui s'amplifient sur la fin, sans raisons apparentes.
A bout du compte, La maison des 1000 morts s'apparente à une galerie des horreurs fort bien léché sur le plan de la forme mais bien peu inspiré, voire creux, sur le plan du fond.


Peyonote : 6/10




La bande-annonce ci-dessous :


[ clic sur la vignette ]



Publié dans Pause dvd

Commenter cet article

SysTooL 25/04/2007 14:33

J'ai toujours eu un peu de peine avec la musique et ... l'iconographie de Zombie... je me demande ce que ça donne sur grand écran... :-)SysT

Logan 22/04/2007 20:59

J'ai exactement le même avis sur ce film. Il est très agréable, mais trop bordélique et la tension ne monte pas.
Mais heureusement, c'était plus une sorte d'essai avant l'immense Devil's Rejcts! Mon film préféré de l'anée passée, tout simplement...     

Peyo 17/04/2007 20:04

C'était + facile avec la carte c'est sûr... Mais bon, ya moins de motivés autour de moi pour aller au ciné actuellement... Reste qu'il n'y a pas grand chose en salles non plus, il y avait Day night day night (voir affiche + clic en pied de page) mais il n'est sorti que dans 8 salles en France...J'irais surement voir Le candidat de Niels Arestrup avec Yvan Attal... Pour Le prix à payer, désolé mais non, c pas possible ! ^^

Glorfindel 17/04/2007 18:54

Toujours fidèle à toi même, je vois ...
Très sympa, ce site, j'aimerai bien une petite critique de "le prix à payer" qui atteint le million d'entrées alors que tout ce que j'ai lu allait franchement contre ...
Je sais que tu dois désormais payer le ciné, mais bon ... :)
Continue camarade :)

Saku39 10/04/2007 12:58

J'ai adoré surtout le captain Spaulding...mon seul regret serai la fin qui part un peu dans tout les sens.Sinon je te conseille la suite : The devil's reject plus orienté thriller.

Peyo 10/04/2007 13:43

J'ai vu The devil's reject, la critique sera publiée prochainement ;-)