Selon Charlie

Publié le par Peyo


Réalisé par Nicole Garcia
Avec Jean-Pierre Bacri, Benoit Magimel, Vincent Lindon, Benoit Poelvoorde...
Sortie en salles le 23 Août 2006
> Bande-annonce <

Chère Nicole G.

L'été n'est même pas terminé que tu nous amènes déjà l'hiver... Ton film si stérile pourrait en effet renvoyer prématurément n'importe quel mammifère hibernant dès les premiers frimats. Déjà que ce mois d'Août hexagonal fut l'opposé du mois dernier sur le plan météorologique, tu enfonces définitivement le clou en amenant la grisaille dans nos salles de cinéma. Déjà dans L'adversaire,  ton précédent film que j'avais pourtant apprecié, tu tentais de rendre le terne plus terne encore quand d'autres lavent plus blanc que blanc. Sec, froid, glacial, long, mou, pédant, plat, fade, centré, auto-centré, inutile. La matière sans l'essence... L'essence sans effusion, sans sens, voila Selon Charlie. Un film choral comme sait si bien le faire notre bien aimé cinéma français. Des têtes d'affiches pour donner du volume et des sous-intrigues censés s'entrechoquer à la manière d'un Magnolia, tes idées de départ chère Nicole G. ne sont pourtant pas mauvaises, à défaut d'être franchement originales. Au milieu de tout ça, tu nous mets un petit garçon nommé Charlie qui selon toi est le fil rouge de chaque histoires contée... Bon, si tu le dis, encore aurait-il fallu rendre la chose bien plus explicite à l'écran.
Récapitulons : il ya un maire sans étiquette ayant pour maitresse une jeune femme habitant en HLM, un professeur de collège rattrapé par son passé de chercheur, un éminent scientifique qui revient dans sa ville natale pour un colloque, un jeune champion de tennis mal dans sa peau,
un mec encore sous conditionelle et un père qui utilise son fils (Charlie) pour couvrir ses parties de jambes en l'air avec la femme du professeur de collège. Tu n'as pas l'impression de trop tartiner non ? En tout cas, ça patine, c'est certain...
Tu cherches à révéler les carapaces brisées de tout ces hommes, tu cherches la rédemption pour chacun d'eux mais tu alourdis surtout ton propos. C'est bien beau de faire de jolis plans, si ton spectateur s'ennuie, il n'y prêtera même pas attention. Et, c'est bien beau d'avoir une distribution ronflante, si c'est pour tromper le spectateur, ce n'est vraiment pas la peine...Même le synopsis officiel est erroné puisqu'on nous parle d'une ville au bord de l'Atlantique, hors saison. On m'aurait donc menti ? La Seine-Maritime ne ferait plus face à la Manche ?... Alors je veux bien croire, Nicole, que tu as mis tout ton coeur dans ton dernier film, ça n'empêche que j'ai le sentiment d'avoir perdu deux heures de ma vie dans un cinéma et c'est très dur à avaler. Comme je ne suis pas rancunier, j'attends beaucoup de ton prochain film. A bientôt et bonne continuation.


Peyonote : 2/10




Publié dans L'après séance...

Commenter cet article

Tibo 10/09/2006 23:48

D'un côté, je trouve tes reproches assez justes et je les approuve mais de l'autre, j'ai quand même beaucoup de tendresse pour ce film. Notamment parce que les acteurs sont très brillants

nadine 10/09/2006 20:41

Fais ce qui te semble le mieux dans la mesure ou tu ne disparais pas (sniffffffffff !!!!) , parce que tu as un blog de qualité qui fait partie de mes préférés.Biz

Peyo 04/09/2006 03:51

Bonjour à tous,Merci pour vos commentaires, que ce soit pour Selon Charlie ou pour d'autres chroniques. Pour autant, je suis bien conscient que l'activité de Peyomedia n'est pas actuellement des plus enthousiasmantes... J'avoue reflechir sur la meilleure façon de développer cet espace, cela pourrait passer par un nouveau design avec déménagement sur un espace plus professionel.Aujourd'hui, je ne peux donc vous dire si l'activité va reprendre de plus belle ou si elle ne sera plus qu'épisodique. Une chose est certaine, Peyomedia ne va pas disparaitre même s'il entre dans une période plutôt floue.A bientôt, Peyo

Franciscoo 29/08/2006 18:59

Bonsoir.
Je viens de voir que tu demandes une banniére; En ce qui me concern, j'en fait et tu peux les voir là http://merveilles-des-voyages.over-blog.com/article-3638565.html et http://photomontages.over-blog.com/article-768186.html .
Donc si tu veux une, je suis là pour ceux qui en veulent.
A plus tard

herwann 28/08/2006 20:44

bah franchement je comprends à moitié, moi j'ai franchement bien apprécié, c'est vrai qu'il ne restera pas impérissable mais il trace un beau portrait de quelques situations complexes qui parlent sûrement plus à certains qu'à d'autres d'après les commentaires... Pour une vision plus optimiste, http://www.blogculturel.com/article-3655195.html
et sinon choisissez un autre vision mais pas le ken Loach...