Entre ses mains

Publié le par Peyo



Réalisé par Anne Fontaine
Avec Isabelle Carré, Benoit Poelvoorde, Jonathan Zaccai, Valérie Donzelli...
Sortie en salles le 21 Septembre 2005


Pas facile de parler de Entre ses mains, le nouveau film d'Anne Fontaine (Comment j'ai tué mon père, Nathalie...). Peur de trop en dire probablement... Car Peyomedia n'a pas pour objectif de raconter les films, si ce n'est de donner un avis à la fois synthétique et personnalisé. C'est donc sur des oeufs (pour ne pas trop en dire) que je vous propose mon avis sur ce film, tout en essayant de ne pas briser la coquille. Dans cette coquille pas du tout vide justement, on va retrouver Claire (I. Carré) et Laurent (B. Poelvoorde), l'une est experte en assurances, l'autre vétérinaire dans la métropole lilloise. A la fois si différents et si proches, leurs chemins vont se croiser et le désir s'installer entre eux. Mais entre Claire qui voit en Laurent un moyen de sortir d'un mariage (trop) bien installé, fascinée qu'elle est par le charme énigmatique de Laurent, et ce dernier habité par de vieux démons, refoulant ses instincts les plus primaires pour s'attacher à Claire, on peut dire qu'on a là une rencontre à la fois étrange, fascinante et explosive. La caméra d'Anne Fontaine installe d'emblée cette tension dramatique en se concentrant quasiment que sur ces deux personnages et leur nouvelle relation. Du coup, pendant le film s'insinue ces questions étranges : "Laurent est-il le tueur en série dont tout le monde parle ? Claire s'amourache-t-elle d'un démon ?" Je ne vous répondrais pas mais je peux vous affirmer que la réalisatrice joue beaucoup sur ces interrogations pour exploiter au mieux son film et, à vrai dire, sur ce point, c'est plutôt réussi.
Entre ses mains montre combien l'enfance joue sur la vie de l'adulte plus tard, Claire effacée toute sa vie se montre fascinée par un danger potentiel, elle va à son encontre, ne maitrise plus rien... Laurent, lui, paie une enfance douloureuse, rongé par ses pulsions et voit en Claire à la fois une confidente mais aussi une proie potentielle. Isabelle Carré et Benoit Poelvoorde interprêtent magnifiquement ces deux personnages et j'insiste tout particulièrement sur Poelvoorde qui se révèle dans un registre très éloigné du comique. Poelvoorde fait mouche, Poelvoorde fait peur avec cette pudeur mêlé de terreur.
Néanmoins, si la mise en scène, les acteurs, l'atmosphère à la fois sombre et intimiste sont de bons points, Entre ses mains n'a pas la puissance et la maîtrise d'un Audiard (Sur mes lèvres, De battre mon coeur s'est arrêté), question de tempo, de gravité. Par ailleurs, certains éléments du film auraient mérités un développement plus poussé, cela aurait rendu l'oeuvre un tantinet moins convenu. Entre tendresse et ambiance malsaine, Anne Fontaine insiste beaucoup sur l'implicite, le ressenti en laissant un peu trop de côté le thriller en lui même, un peu dommage.


Peyonote : 6/10




Ma critique dans Studio Magazine





Publié dans L'après séance...

Commenter cet article

Tom Stock 15/06/2006 03:18

Je vois que je suis en retard de quelques mois!Ces acteurs sont parfait dans leurs rôles! Isabelle Carré, à la recherche d'une existence, dans son visage grave, ses sourires enfantins laisse une telle impression de détresse... Benoit Poelvoorde est si touchant, et si oppressant,... Malheureusement, la réalisation est un peu faible! Le huis-clos reste déforcé... Mais les acteurs sont fascinants. J'éspère les revoir ensemble! J'aime ce style hesitant, balançant entre passion et pulsion. Enfin, film bouleversant au sens commun mais d'un transport peu égalé.

Shinobipark 10/11/2005 07:18

Waouw ! Ca c'est génial (et très mérité) ! Bisous.

Peyo 09/11/2005 23:25

Petite annonce avant l'article et le scan que je ferai demain, sachez que ma critique de Entre ses mains içi présente, est aussi dans le Studio Mag de novembre (p.10)

eh oui ! :)

christelle 17/10/2005 21:10

bon avec du retard je te precise que je l'ai vu et j'ai adore ce film
lui a un role vrt magnifique!!!
ils st parfaits!

systool 11/10/2005 20:34

Un film intéressant... J'aimais bien Poelvoorde du temps des sketches de Mr. Manatane, beaucoup moins pour ses derniers films (les pitoyables BOULET et autres NARCO). Content de voir qu'il sort du registre comique. Pour le film en général, j'ai lu des critiques semblables à la tienne, donc ENTRE SES MAINS n'est pas en "première ligne" dans les films que j'irai voir au ciné...

Mais merci pour la chronique, ton site est vraiment sympa