Ne le dis à personne

Publié le par Peyo


Réalisé par Guillaume Canet
Avec François Cluzet, Marie Josée Croze, André Dussolier, Kristin Scott-Thomas...
Sortie en salles le 1er Novembre 2006
> Bande-annonce <


Ayant précédemment lu le thriller d'Harlan Coben, j'attendais avec une certaine impatience sa transposition à l'écran. Mercredi 1er Novembre, je me rends donc à la séance de 16h40, pensant naïvement trouver plus de monde dans les cimetières que dans les salles obscures. Que nenni ! La salle est comble, je me retrouve donc au premier rang, tout à gauche de l'écran, option torticolis. Est-ce d'ailleurs normal de payer le même prix qu'une personne mieux placée ? Pas sûr... Revenons néanmoins à notre mouton du jour : Ne le dis à personne.
Comme c'est Guillaume Canet qui a obtenu les droits pour adapter le thriller de Coben au cinéma, l'univers est évidemment plus français. La trame restant évidemment la même,  on ne peut qu'apprécier le travail minutieux réalisé par Canet et son équipe pour conserver l'esprit du livre. Là où Ron Howard n'avait pas su adapter efficacement le Da Vinci Code de Dan Brown, se contentant de plaquer bêtement le bouquin à l'écran, Canet apporte lui un autre souffle à l'oeuvre mais sans la dénaturer. On peut donc lire le livre et voir le film sans éprouver le sentiment de tourner en rond. Grâce à une mise en scène nerveuse et enlevée tout en jonglant efficacement entre la love story et le thriller, Canet captive le spectateur, qu'il ait lu le livre ou non. Bien aidé il est vrai aussi par une distribution exceptionelle (François Cluzet, André Dussolier, Kristin Scott-Thomas, François berléand, Jean Rochefort, Nathalie Baye, Marie-Josée Croze, Gilles Lellouche, Jalil Lespert...). On imagine pourtant bien les difficultés qu'à pu rencontrer Canet dans le choix du héros principal : le docteur Alexandre Beck. Il aurait pu prendre un acteur bankable pour séduire ses producteurs, il a plutôt choisi l'acteur français qui correspondait le plus au profil du personnage principal : François Cluzet. Ce dernier est selon moi un excellent choix car il répond parfaitement au personnage crée par Harlan Coben. Je souhaite toutefois revenir sur deux ou trois points du film qui m'ont tour à tour soit enthousiasmé, soit chagriné... Tout d'abord, s'il y’a une scène qui ressort, c'est la course-poursuite entre Beck et les flics. Celle-ci étant plus courte dans le livre, Canet l'a néanmoins rendue plus tonique en utilisant à bon escient l'écriture très imagée d'Harlan Coben. La séquence ultra-nerveuse de la traversée du périphérique est tout simplement exceptionnel ! Reste que j'ai eu plus de mal dans l'adaptation du père voyou (Bruno alias Gilles Lellouche dans le film). Ma perception de ce personnage est totalement différente de celle de Guillaume Canet mais il est vrai aussi que la banlieue parisienne n'est pas non plus le Bronx. Reste que si je n'avais pas lu le livre, j'aurais trouvé ces séquences quelque peu surréalistes... Mais le seul endroit où selon moi, Guillaume Canet s'est un peu planté, c'est dans une scène qui oppose l'avocate jouée par Nathalie Baye et un procureur de la République. Sa vision est pour le coup trop américaine et pas du tout adaptée à la réalité française. Je pinaille peut-être, il n'en demeure pas moins que ce Ne le dis à personne est un thriller de bonne facture qui mérite d'être vu ou à défaut, au moins lu.


Peyonote : 7,5/10




Bonus Guillaume Canet (réalisateur)
sur Peyomedia :

[ clic sur la vignette ]


Publié dans L'après séance...

Commenter cet article

Sophie 14/01/2007 23:06

Je l'ai vu hier et j'ai été époustouflé; Canet en acteur, bof mais en réalisateur, je le trouve très doué.
Et la BO est magnifique également.

Peyo 18/12/2006 03:40

Au plaisir de te revoir à Nantes très bientôt mon cher Yaya ! :-)

yaya 18/12/2006 01:40

I m back!!
Moi j'ai bien aimé ce film. J'en avais pas du tout entendu parlé et j'ai donc découvert l'histoire................bien sympa. Bravo Mr Canet et c'est vrai que la BO elle déchire bien

zOrg 06/12/2006 00:50

Personne ne parle de la musique ??Signée M, elle est tout bonnement fabuleuse, c'est ce que j'ai préféré dans ce film.

Systool 19/11/2006 17:56

Ciao Peyo!Un film que j'aimerais bien aller voir... merci de la chronique!SysTooL