Dikkenek

Publié le par Peyo


Réalisé par Olivier Van Hoofstadt
Avec Jean-Luc Couchard, François Damiens, Dominique Pinon, Marion Cotillard...
Sortie en salles le 21 Juin 2006
> Bande-annonce <


Pourquoi les français aiment-ils tant les histoires belges ?
Parce qu'elles les font rire trois fois : la première quand on les leur raconte, la deuxième quand on les leur explique et la troisième quand ils les comprennent.
Et maintenant, savez-vous pourquoi les belges et les français iront voir Dikkenek en salles plutôt que L'entente cordiale ? Parce qu'à un moment, faut arrêter de prendre les gens pour des cons tout simplement ! Je le dis souvent içi, les comédies françaises sont de plus en plus grossières, c'est pourquoi on ne peut bouder Dikkenek, ovni cinématographique franco-belge à l'humour si particulier. Caustique, décalé, ironique et quelque peu vachard, cette comédie là ne se débine donc pas et se démarque des univers aseptisés que peut proposer le cinema içi ou là. Pour autant, sur la longueur, l'ensemble apparait quelque peu décousu et souffre d'un réel déficit de scenario. Dikkenek a donc les défauts de ses qualités : le bouillonement d'idées n'est en effet pas toujours maitrisé et les enchainements entre les séquences manquent parfois de liant.
En tout cas, les différents interprètes s'en donnent à coeur joie ! François Damiens (cf photo ci-dessous) par exemple est exceptionnel dans le rôle de Claudy, directeur des abattoirs d'Anderlecht et photographe a(mateur) à ses heures perdus. Un pur dikkenek : cheveux gras, grande gueule, voyeur mais petit garçon à sa môman...  L'interprétation de Jean-Luc Couchard m'a par contre moins marqué, quand à Dominique Pinon, c'est bien la première fois qu'il me déçoit... Pour sa défense, on peut aussi dire que son rôle est quasi inutile, sa quête d'amour étant un des gros points faibles du scenario. Sur le plan des interprétations féminines, Marion Cotillard fait plaisir à voir dans ce rôle d'institutrice vacharde et  Mélanie Laurent apporte elle, une touche de charme pas désagréable à un environnement qui ne vole pas toujours très haut, il est vrai. 
A l'arrivée donc, on sourient souvent mais on ne rient pas vraiment à s'en fendre la poire ! Sur la longueur, le film s'essoufle sensiblement. La fin quand à elle est quelque peu convenue et très mal abordée. Bref, si Dikkenek n'est pas à mettre dans toutes les mains, s'il vaut mieux aller voir ça qu'une piètre comédie française, tout est loin d'y être parfait.


Peyonote : 5,5/10





Publié dans L'après séance...

Commenter cet article

Peyo 06/06/2007 23:58

Merci pour ta participation.Très interessant d'avoir un avis quelque peu différent :-)a bientot

JC 06/06/2007 15:45

Un film que j'ai découvert ce week-end, conseillé par un ami.Un film... excellent ! Même si l'histoire est un peu décousue et c'est bien bête, ce film est un bijou du ciné belge ! A voir dans la série des Vélo de Ghislain Lambert...Par contre, je pense qu'il faut être un peu belge pour aimer ce film à 100%, voilà pourquoi vous avez plus souris que ris... et noté 5,5 ! ;)A bientôt,JC

Peyo 22/05/2007 18:53

Magique je ne pense pas, mais sympathique oui ! Notamment Mélanie Laurent ^^Merci festivafabily pour ton com ;-)A bientot.

festivafabily 22/05/2007 18:39

Ce film est magik!Cet acteur aussi...

Shinobipark 26/06/2006 09:47

Et merci pour ton message du jour :)