Arsène Lupin

Publié le par Peyo


Réalisé par Jean-Paul Salomé
Avec Romain Duris, Kristin Scott-Thomas, Pascal Greggory, Eva Green...
Sortie dvd le 19 Mai 2005
> Bande-annonce <


A-t-on le droit de dire que cet Arsène Lupin là est un véritable étron ? Oui puisqu'il faudrait être fou ou totalement inconscient pour ne pas le reconnaître... A vrai dire, je me demande pourquoi j'ai loué ce film alors que je savais depuis maintenant deux ans que celui-ci était raté. Voilà une production alliant gros budget et casting prestigieux qui une nouvelle fois part totalement en vrille... La faute à qui ? Le premier responsable est évidemment Jean-Paul Salomé qui reédite les mêmes erreurs que sur Belphegor, c'est dire le niveau ! L'argent ne fait pas le bonheur dit-on, concernant Salomé il serait pourtant plus qu'urgent de revenir sur des bases plus saines, moins rutilantes en tout cas... Une réalisation grossière s'ajoutant à un scénario fouilli, c'est beaucoup trop, bien trop pour sauver ce film. Evidemment, quand en amont c'est raté, le reste l'est aussi... A commencer par l'interprétation des différents comédiens et l'hemorragie touche aussi Romain Duris. Une carrière n'est pas faîte que de grands films, Arsène Lupin est assurément la première grosse tâche de son parcours. Révélé par Cedric Klapisch, metaporphosé par Tony Gatlif et bonnifié par Jacques Audiard, Romain Duris s'est pourtant embourbé il ya trois ans dans cette superproduction bancale signé Jean-Paul Salomé... Peut-on pour autant jeter la pierre à Romain ? Evidemment que non. Ce n'est pas sa faute si les dialogues sont à mourir de rire (ou d'ennui) et si le scénario n'est pas à la hauteur de ses attentes. Oui, Arsène Lupin fait partie de ces films inutiles et complêtement ratés où l'on attend la fin avec impatience... Problème, celui-là à la particularité très agaçante d'en remettre une couche à chaque fois que l'on pense en avoir fini ! Et ce n'est pas les quelques apparitions de la jolie Eva Green ou les quelques plans reconstituant le Paris d'époque qui peuvent sauver cet ensemble bien trop confus, laborieux et pénible... Paraît qu'en 2004, plus d'un milion de français ont été volés par l'Arsène Lupin de Salomé, un casse à 23 millions d'euros quand même : navrant ! Tellement navrant que ma critique va s'arrêter là, ce film ne mérite vraiment pas plus de lignes à son sujet...


Peyonote : 2/10




Bonus Romain Duris sur Peyomedia :


[ clic sur les vignettes ]



Publié dans Pause dvd

Commenter cet article

Tedik 31/08/2006 21:37

Et oui, quel dommage ce film!!! J'adore Kristin Scott Thomas, j'adore Romain Duris, j'adore le monde d'Arsene Lupin, mais là, franchement, c'est raté...Alors oui, c'est beau, mais c'est lent, peu plausible, et un peu surjoué, un peu creux...

YAZ 09/06/2006 20:19

Moi j'ai été certe déçu mais mettre un 2, c'est méchant monsieur le professeur. Peut être parce qu'arsène a bercé mon enfance et que j'adore cette période, mon avis en est faussé, et même si je te l'accorde on ne peut qu'être déçu par cette fausse superprod, moi j'aurais quand mê^me mis la moyenne. Allez quoi, soyez cool avec duris, c'est un bon gars et c'est pas lui qu'écrit ses répliques !

Oreli6 03/06/2006 16:05

d'accord avec toi la dessus....j'ai pas du tout accroché au film...

Systool 02/06/2006 18:56

J'ai également cru comprendre que ARSENE était à c**er... Tu viens donc confirmer mes craintes ;-)A+SysT

shinobipark 02/06/2006 08:09

Je suis bien d'accord avec toi. L'histoire était bidon, le rythme saccadé et les comédiens impuissants... Nul. Dommage pour Romain... Bisous.