Romanzo criminale

Publié le par Peyo


Réalisé par Michele Placido
Avec Kim Rossi Stuart, Pierfrancisco Savino, Claudio Santamaria, Anna Mouglalis...
Sortie en salles le 22 Mars 2006
> Bande-annonce <


Peyomedia est bel et bien en stand-by comme je l'ai annoncé hier, mais comme j'avais le temps et surtout l'envie de faire une petite critique, je vous livre donc mes impressions sur Romanzo criminale. Tout d'abord, un mini-pitch pour situer un peu le contexte... A Rome dans les années 70, une bande de copains se muent en criminels. D'abord fougueux et insouciants, ils vont peu à peu devenir les maîtres d'un jeu dangereux... En toile de fond de leur collaboration, la face sombre de l'italie que représentent les années de plomb (1970-80).
Si la recette des gangsters movie est connue, on peut dire que celle-ci fonctionne toujours sans problèmes, la valeur ajoutée de Romanzo criminale se situant dans le contexte politique de l'époque, sorte de fresque tragique et sanglante mélangeant fiction et documents d'archives. L'esprit de l'époque est par ailleurs fort bien restitué, que ce soit au niveau de la photographie mais aussi concernant les décors, les costumes et l'atmosphère régnant en Italie à cette période. Pour faire un bon film de gangsters, il faut ce que l'on appele des "gueules" et Michele Placido ne s'est absolument pas trompé avec le Libanais (P. Savino), Freddo (K. Rossi-Stuart) et le Dandy (C. Santamaria). Mais Romanzo criminale ne repose pas que sur ces trois personnages là, en effet la distribution est très large et forcément quelque peu perturbante au début. Mais, une fois l'intrigue posée et les différents personnages présentés, on se laisse sans problèmes emporter par ce grand film noir qui n'a absolumment rien à envier aux grands classiques du genre que sont Il était une fois en Amérique, Les Affranchis ou Casino. Pour ne rien gacher, Michele Placido a eu la bonne idée de confier les deux principaux rôles féminins à Anna Mouglalis et Jasmine Trinca. La première est bien sûr connue de tous, mannequin et actrice aujourd'hui reconnue par la profession, la nantaise d'origine joue avec subtilité et charme un rôle de prostituée des beaux quartiers. Je ne connaissais pas par contre la belle Jasmine Trinca, mais quelle découverte ! Bref, s'il
ya des films à voir absolument au cinéma, Romanzo criminale fait vraiment partie de ceux là, surtout actuellement quand on voit le faible niveau des films à l'affiche le mois dernier dans les salles. Et puis, quand on connait les méfaits de la politique de Berlusconi sur la culture en Italie, on ne peut qu'applaudir Michele Placido d'avoir pu dribbler entre les divers obstacles rencontrés pour trouver son public. Polar, film d'amour, cinéma politique, Romanzo criminale est vraiment un des films majeur de ce début d'année 2006 !


Peyonote : 9/10




Publié dans L'après séance...

Commenter cet article

Niavlys 19/10/2006 21:13

J'ai aussi beaucoup aimé ce film. Si je me rappelle bien, la musique m'avait particulièrement plu.

a-yin 26/08/2006 20:38

Bon un commentaire vachement inutile mais à cause de ton article jai eu envie de voir le film... manque de chance je l'ai découvert trop tard lol :D!!!!

Peyo 04/07/2006 03:42

Merci Manga et bienvenue :-)

Mango 03/07/2006 18:37

J'avais plus qu'adoré ce film !!!!! Incroyable au point de vue de l'histoire !!! Tout à fait d'accord avec ta note !

Pulse 30/04/2006 00:44

Quel film! je l'ai vu tout dernièrement, un vrai film noir comme on aime!