Le secret de Brokeback mountain

Publié le par Peyo



Réalisé par Ang Lee
Avec Jake Gyllenhall, Heath Ledger, Michelle Williams, Anne Hathaway...
Sortie en salles prévue le 18 Janvier 2006
> Bande-annonce <


En tant qu'abonné UGC, j'étais invité ce soir à une soirée "label des spectateurs". L'objectif principal de cette soirée est de permettre aux spectateurs de s'exprimer librement sur un film, projeté en avant-première et dont le titre est tenu secret jusqu'au dernier moment afin de préserver notre jugement. A terme, le film peut bénéficier d'un label si la majorité des personnes présentes à la séance ont appréciés le film... Je ne vous cacherais toutefois pas que pour ma part, les réponses que j'ai donné au questionnaire ne sont pas très positives. La principale difficulté au départ est de rentrer dans un film dont on ne connait que peu de choses, mais au moins dans ce cas précis, notre opinion à son issue n'est pas altéré par divers éléments exterieurs (amis, critiques...). Mais comme je vous l'ais dit, Brokeback mountain qui a tout de même décroché le Lion d'Or 2005 lors de la 62e Mostra de Venise, ne m'a pas séduit outre-mesure... Je vais tenter rapidement de vous en expliquer les raisons.
Ang Lee est un réalisateur que j'ai découvert dans l'excellent Ice storm en 1997, je restais donc sur une bonne image de son travail, il est vrai aussi que je n'ai pas vu tout ses films. Néanmoins, il demeure un réalisateur qui prend généralement son temps pour présenter ses personnages et l'intrigue. Le secret de Brokeback mountain ne déroge pas à la règle et c'est là ma principale critique ! Le problème donc, c'est que si on n'accroche pas au sujet, on peut trouver le temps vraiment long. Même si j'ai trouvé le postulat interessant, l'amour passionel de ces deux cowboys ne m'a hélas pas véritablement touché... Il faut néanmoins préciser que les deux personnages principaux nous offrent de très belles interprétations, leur rapport passionnel est très bien retranscris à l'écran. Coup de chapeau donc à Heath Ledger, réellement méconnaissable, et à Jake Gyllenhall bien plus mûr que dans ses précédents films. L'histoire se déroulant entre 1963 et le début des années 80, on regrettera toutefois que les deux personnages principaux ne vieillissent pas plus à l'écran ; ce ne sont pas des pattes et une moustache qui vous donnent vingt ans de plus. Reste que Ang Lee nous propose un interessant tableau dans le temps des évolutions familiales mais aussi techniques et agricoles du Texas. Reste aussi comme dans Open Range de Kevin Costner, la beauté des paysages... Bref, si je ne remets pas du tout en cause le thème de l'homosexualité choisi pour ce film, je regrette la longueur du film qui biaise plus qu'il n'apporte au film, ainsi que la trop grande linéarité du propos.


Peyonote : 5/10
 



Bonus Heath Ledger sur Peyomedia :


[ clic sur les vignettes ]


Info 17 Janvier : Podcast France Inter
sur ce film jugé (et je les rejoins) "caricatural et naif"


> Ajoutez un commentaire <


Publié dans L'après séance...

Commenter cet article

Flo 04/09/2006 05:09

Salut,J'ai comme toi eu du mal à rentrer dans l'histoire et cette histoire de vieillssement tout à fait d'accord, ça nous aide pas à entrer dans l'histoire non plus ça.Par contre le jeu des acteurs wouahou. Les deux acteurs principaux sont aussi bon l'un que l'autre. C'est leur capacité à remettre les émotions avec une grande intensité et leur crédibilité qui m'a vraiment touchée et fait aimer le film.Bref je partage ton opinion même si je lui aurai mis un petit peu plus que 5/10. J'irais donc louer Le nouveau monde prochainement pour voir comment il est.

Peyo 08/02/2006 01:42

Tibo : on ne peut pas tout aimer et d'autres gens l'aimeront et l'aiment déjà à ma place ;-)

Tibo 07/02/2006 14:10

Je te trouve un peu dur mais je suis d'accord avec toi sur la longueur du film (et aussi le petit problème de non-vieillissement des personnages).

Peyo 24/01/2006 21:42

Action : suppression d'un msgPrécision : Peyomedia n'est pas un espace où l'on fait sa pub, quand on laisse un commentaire, c'est dans un but d'échange où m'on prend en compte les propos de l'autre. Par conséquent, copier / coller son article n'a aucune utilité, notamment quand il dénonce des généralités qui n'ont pas lieu d'être içi et encore moins dans ma critique de Brokeback mountain.

Pulse 20/01/2006 17:04

Vu hier, ça confirme que les folden globe et les oscars (futurs) ne sontr pas représentatifs... Pas mauvais, mais pas non plus extraordinaire. Salut