Joyeux noel

Publié le par Peyo



Réalisé par Christian Carion
Avec Daniel Brühl, Guillaume Canet, Benno Fürmann, Diane Kruger...
Sortie en salles le 9 Novembre 2005


Joyeux no
el de Christian Carion est une oeuvre de fiction qui s'appuie sur des faits historiques : les trêves de Noel 1914 entre soldats brittaniques, allemands et quelques soldats français. On ne peut qu'applaudir Carion d'être allé au bout de son rêve, lui qui avait imaginé ce film il ya douze ans au détour d'un chapitre sur les trêves de Noel dans le livre de Yves Buffetaut, Batailles de Flandres et d'Artois 1914 - 1918.
Carion met en lumière un pan de notre Histoire volontairement oublié et apporte une vision moins rustre des soldats se trouvant dans les tranchées à cette époque. Fort d'un casting international des plus réussis, on ne relève au final que peu de fausses notes, si ce n'est des passages de play-back raté autour des personnages de Diane Kruger et Benno Fürmann (les deux cantateurs). On ressent toutefois très bien l'enthousiasme et la passion qui semble avoir entouré le projet et le tournage (en Roumanie pour la petite anecdote), Daniel Brühl (Good bye Lenin) m'a particulièrement impressionné dans le rôle du lieutenant allemand d'origine juive, Danny Boon tout comme Gary Lewis tirent eux particulièrement leur épingle du jeu dans des seconds rôles loin d'être anecdotiques. Par ailleurs, même si l'on pourra reprocher au début du film de ne pas nous plonger de suite dans la guerre et l'univers des tranchées, j'aime toutefois la montée en puissance de l'oeuvre. La nuit de noel est fort bien mise en scène et la rencontre entre les différentes armées est des plus émouvante ; il s'agit à mon sens du
climax du film : la partie cruciale, le point le plus fort. Ces hommes opposés dans la guerre se rapprochent et s'aperçoivent que peu de choses les opposent puisqu'ils endurent les mêmes conditions (froid, rats, insalubrité, solitude...) Cette leçon de fraternité et de solidarité hautement symbolique est magnifiquement retranscrite tout au long du film. Reste un manque de souffle un peu préjudiciable, une trop grande linéarité et un trop plein de sobriété qui font que Joyeux noel n'atteint pas des sommets d'émotions. Un choix voulu ? Possible... Un bon film ? Assurément.


Peyonote : 6,5/10




Bonus Benno Fürmann sur Peyomedia



 

Publié dans L'après séance...

Commenter cet article

Syl 27/11/2005 23:48

Tu sais déjà combien je partage ta critique de ce film. Il s'agit effectivement d'un bon film que j'ai particulièrement aimé pour sa sobriété et pour l'émotion qu'il procure.
Syl

Peyo 25/11/2005 16:23

Mon commentaire sera : "j'irais pas" :-)))
Pas interessé du tout.

comment va seb sinon ? ;-)

Seb 25/11/2005 14:51

Pas eu l'occasion de voir ce film. Par contre, j'ai vu le petit lieutenant et in her shoes, j'attend les commentaires ... @ +++

Peyo 25/11/2005 13:39

Un com' ça fait toujours plaisir ;)

Merci

christelle 25/11/2005 12:45

coucou
moi non plus pas vu ms pas du tt envie
voila un com pr rien dire ms com' kan meme :-)