Les noces funèbres

Publié le par Peyo



Réalisé par Tim Burton & Mike Johnson
Avec Johnny Depp, Helena Bonham Carter, Emily Watson, Christopher Lee...
Sortie en salles le 19 Octobre 2005


Si Tim Burton reste un maître conteur capable de nous transporter dans un monde à la fois féérique, macabre et burlesque, Les noces funèbres qui marque d'ailleurs son retour à l'animation stop-motion semble se situer en deça de L'étrange noel de monsieur Jack. Certes, il n'ya rien à dire sur le travail accompli, Tim Burton est un virtuose et le prouve une nouvelle fois içi... D'une précision remarquable sur le plan scénaristique et visuel, Les noces funèbres ne déçoit donc pas sur ce plan. Mais on ne peut s'empêcher de penser que cette fois, c'est un peu trop gentillet et enfantin ! Tim Burton est père depuis peu et cela se ressent dans son travail, son imaginaire a changé, sa vision du monde aussi... Moins d'humour noir, moins macabre, ces films semblent vouloir toucher un plus large public. Est-ce le cinéaste qui évolue ou ses fans qui s'accrochent à un monde qu'ils ne veulent pas quitter ?
Ce qui est certain, c'est que je n'ai pas vraiment été touché et c'est un fait nouveau concernant les films de Burton. J'ai pourtant adoré les personnages qu'ils viennent du monde des vivants ou de celui des morts, ils sont tous si riches. Les ressemblances avec les interprètes sont très réussis, notamment concernant Victor (Johnny Depp) et le terrifiant pasteur Gaswall (Christopher Lee). Mais la ressemblance qui m'a la plus frappée, et pourtant elle n'est pas voulue puisqu'il n'est pas dans la distribution, c'est celle concernant l'asticot qui, pour moi, ressemble énormément à Steve Buscemi (Dead man, Armageddon, Big fish, The Island...). Il ya toujours tant de choses à dire sur les films de Burton, Les noces funèbres n'échappent pas à la règle... Je ne vous parle même pas de Danny Elfman, ce compositeur est toujours LA valeur ajoutée concernant les films de Burton.
Par ailleurs, rendre le monde des morts plus vivant que celui de ces derniers est une idée plaisante, le film prenant d'ailleurs justement du volume quand les deux mondes se mélangent. La limite à mon sens du film se situe là, comparé à L'étrange noel de monsieur Jack, ces deux mondes vivent étagés mais ne cohabitent que peu, cela enlève beaucoup au film qui du coup apparait quelque peu trop formaté. Bref, si l'on ne ressort pas émerveillé, on reste quand même béat devant la qualité visuelle du film et on attend avec impatience la sortie dvd pour en apprendre plus, beaucoup plus sur les choix et le travail accompli. Enfin, je vous renvois sur le site officiel du film où vous pourrez découvrir via le "noces calculator" si votre couple est glacial ou pas.


Peyonote : 7/10




Bonus Tim Burton sur Peyomedia :


[ clic sur les vignettes ]


Publié dans L'après séance...

Commenter cet article

Princesse mimi 11/11/2005 20:27

Perso je ne connais pas toute la filmographie de burton donc je ne suis pas capable de faire la même analyse que toi... Je suis sortie émerveillée du ciné avec un sourire jusqu'aux oreilles et je me suis dit "wahou ça fait du bien de voir un film d'anmiation comme ça de temps en temps".

Carpette 07/11/2005 13:43

j'ai adoré...j'en ai fais un petit article canin. bisous à bientot.:0014:

Joey 04/11/2005 02:29

Yeah baby! très bon article, en effet l'etrange noel de mister jack; c'est vraiment mieux!

Peyo 29/10/2005 00:20

Charlie et la chocolaterie, c'est différent. C'est l'adaptation du roman de Roald Dahl... Il ne pouvait pas decemment y rajouter un monde différent de celui de Dahl ;-)

couille de loup 28/10/2005 22:49

Un bon Burton tout de même...Pas aussi mauvais que d'autres histoires encore plus "lisses"(Charlie..)